La légende du lézard jaune

Tupuai-Manu ou l'île de Maiao
Tupuai-Manu ou l’île de Maiao

Autrefois, un jeune couple demeurait sur l’île de Maiao, anciennement appelée Tupuai-Manu. La jeune femme tomba enceinte et mis au monde un œuf. L’époux, Temaiatea, prit l’œuf et le déposa dans une petite grotte près du rivage nommée Vaionini.

Une nuit, la femme eut une vision dans son sommeil : elle avait mis au monde un garçon tout jaune ! Elle se réveilla en sursaut et raconta ce rêve étrange à son époux. Quand le jour se leva, Temaiatea partit voir l’œuf qu’il avait laissé dans la grotte de Vaionini. L’œuf avait éclos et dans la grotte se tenait un bébé lézard… tout jaune !

Le lézard jaune
Le lézard jaune

Temaiatea lui donna le nom de lézard-jaune, en tahitien Moo-rea*. Lui et sa femme nourrirent Moo-rea* dans cette petite grotte jusqu’à ce qu’il soit grand. Lorsqu’il devint un lézard énorme, le couple eu peur de Moo-rea*. Il était assez grand pour les dévorer.

Ils décidèrent alors ensemble de l’abandonner et de s’en éloigner le plus vite possible. Temaiatea construisit une pirogue pour partir. Ils montèrent à bord et ramèrent rapidement jusqu’à Tahiti, laissant Moo-rea* seul dans la grotte de Vaionini.

Moo-rea* était seul et ne cessait de penser à ses parents qui l’avaient élevé et nourri avec tant d’affection. Cela faisait longtemps que ces parents ne lui avait pas apporté à manger, il réalisa que ses parents l’avaient abandonné.

De désespoir, il se jeta à la mer et nagea vers le levant. Lorsque Moo-rea* eut perdu la terre de vue, il affronta le premier courant, Teara-Veri, puis en sortit. Ce courant n’est pas hérissé de vaguelettes mais sa course est comme celle du scolopendre.

Moo-rea* fit face à un deuxième courant, Tefara car c’est un courant « épineux » comme le Pandanus. Moo-rea* réussit à se dégager de ce courant, mais il était épuisé.

Il affronta un troisième courant nommé Tepua car c’est un courant puissant. L’écume de la mer est comme de la mousse de savon. C’est dans ce courant que Moo-rea* trouva la mort. Son corps dériva et s’échoua à Eimeho, l’ancien nom de Moorea.

Au levé du jour, deux hommes partirent à la pêche. Lorsqu’ils parvinrent au bord de l’eau, ils virent cette énorme chose gisant sur le sable. Ils coururent avertir les gens de l’île en criant : « Un lézard jaune ! Un lézard jaune ! » Depuis ce jour on nomme Eimeho, Moo-rea, Moorea

L'île de Moorea
L’île de Moorea

« Moo » signifie lézard et « rea » signifie jaune.

Certains disent que Moorea ressemble à une grosse patte de lézard, d’autres disent qu’elle ressemble à un cœur… et vous, qu’en pensez-vous ?

Si tu as aimé cet article, clique sur j’aime et partage-le !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *