La beauté Polynésienne

Création Hiro Ouwen
Création Hiro Ouwen

Mon stage avec Amandine touche à sa fin… J’ai cherché toute la journée d’hier de quoi vous parler… Mais j’ai l’impression que je vous ai partagé un peu tout ce que j’aime sur la Polynésie Française. Le Heiva I Tahiti, les Sports traditionnels, la Cuisine Polynésienne, les Perles de Tahiti, les Voyages dans nos îles… Alors, pour ce dernier article, je vais vous parler de ce que moi j’aime sur Tahiti, tant au niveau des paysages ou de ce qu’on peut y découvrir.

Ce que j’apprécie le plus, c’est… Non, en fait, je n’ai pas de préférence… J’aime absolument tout ! Les paysages, les gens qui disent bonjour alors qu’on ne se connait absolument pas, les couronnes de fleurs que portent les vahine, la finesse des tressages pour les sacs ou les chapeaux, les colliers de coquillage, les nacres et les perles travaillées pour former des parures exceptionnelles, l’air qu’on respire en faisant le tour de l’île…

Papenoo - Relais de la Maroto / Tahitiheritage.pf
Papenoo – Relais de la Maroto / Tahitiheritage.pf

À Tahiti, il y a des plages de sable blanc et des plages de sable noir. Il y a des cascades, petites et grandes. Il y a la mer aux mille couleurs : bleu marine, bleu turquoise, verte… On peut voir des vagues qui se fracassent sur des falaises sur un côté de l’île, et, quelques kilomètres plus loin une mer calme qui monte doucement sur la plage.

Quand il y a des salons, des expositions, on peut voir la création d’un grand nombre d’artisants travaillant la nacre ou la perle. On peut voir des perles gravées ou encore des parures en nacres polies et gravées exceptionnelles. On peut aussi apprécier la beauté du travail des personnes qui confectionnent des colliers de coquillages aux multiples couleurs, des coquillages rouges, noirs, marrons, blancs, mauves

Couronnes de fleurs - Tim McKenna
Couronnes de fleurs – Tim McKenna

Quand on se balade dans les rues de Papeete, autour du marché, on a la chance d’avoir plusieurs petits stands qui vendent des couronnes de fleurs. Les personnes qui tiennent ces stands confectionnent souvent les couronnes sur place et devant les passants. Il peut y avoir des couronnes de cou ou de tête et toutes de différentes tailles. Il peut y avoir de fines couronnes, mais aussi de grosses couronnes. Les tiare tahiti sont mis en avant au même titre que d’autres fleurs comme le tipanier ou les hibiscus. Pour fabriquer une couronne de tête, on utilise uniquement du bolduc qu’on tresse en général pour maintenir les feuilles et les fleurs serrés.

Et la Danse Polynésienne, le Heiva… mais en fait, ce n’est pas que de la danse. Les danseurs et danseuses doivent confectionner eux-même leurs costumes, coudre les coquillages, coller des nacres, tresser, assembler… selon un modèle réfléchi et travaillé pendant des mois, un modèle qui sera fait en fonction du thème que le groupe aura choisi de mettre en scène

Et tout ça, c’est ce que j’aime sur mon île… Tout ça pour moi, c’est de l’art. C’est ce que la Polynésie Française toute entière est.

Si tu as aimé cet article, clique sur j’aime et partage-le !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *