Apprendre le tahitien

Apprendre le tahitienIa ora na ! J’ai souvent entendu dire « Le tahitien, c’est difficile à apprendre » ou alors « C’est dur à prononcer, il y a plusieurs mots qui veulent dire la même chose » ou encore « C’est pas accessible pour nous les popa’a* » (*étranger blanc). Je vais te donner quelques clés pour t’ouvrir au reo tahiti* (*tahitien).

Tout d’abord, un peu de géographie. Les langues polynésiennes sont utilisées dans tout le triangle polynésien formé par Hawaii, la Nouvelle Zélande et l’Ile de Pâques, et au centre la Polynésie Française. Elles sont également présentes dans les îles Tonga, Cook, Samoa, Wallis et Futuna, Niue et Tuvalu. Ces langues auraient pour origine l’Asie du Sud-Est et même Madagascar, et sont issues des phénomènes de migration des populations du Pacifique Sud. On parle de langues austronésiennes pour l’ensemble des langues faisant partie de cette étendue.

Dans les 5 archipels de la Polynésie Française, les langues diffèrent. En général, les Polynésiens se comprennent entre les différents archipels, mais ils ne maîtrisent pas forcément toutes les langues. Par exemple, le marquisien est proche de la langue maori en Nouvelle-Zélande et possède un vocabulaire différent du tahitien.

Avec l’évangélisation de la Polynésie Française à partir de 1797, la population se voit interdire plusieurs éléments de la culture comme le tatouage, la danse, le chant ou les parures de fleurs. Cette période a permis, malgré tout, à produire les premiers écrits en tahitien, langue orale d’origine. En 1880, avec l’annexion de la Polynésie par la France, toutes les écoles ont l’obligation d’enseigner les cours en français et le tahitien est interdit dans les écoles. Les Églises continueront néanmoins à apprendre le tahitien aux enfants. Ce n’est que 100 ans plus tard que la loi commencera à faire réapparaître l’enseignement du tahitien dans les écoles.

Aujourd’hui, on assiste à un retour de la langue polynésienne lié au renforcement de la culture, à travers la danse, le chant, l’artisanat, les traditions orales, les sports traditionnels, etc. La plupart des polynésiens parlent et comprennent la langue polynésienne. Des efforts sont faits de la part des linguistes et des acteurs de la culture polynésienne pour faire perdurer cette langue, le but étant de renfoncer l’aspect identitaire et maintenir le capital culturel de la Polynésie.

Voyons maintenant comment faire ses premiers pas en tahitien.


Livres

(Liste non exhaustive, bien sûr)

Tahitien de poche, Guide de conversation, Louise Peltzer


Le Tahitien de poche est un guide qu’on peut amener facilement avec soi ou en voyage. Il est organisé en 4 parties : la prononciation, la grammaire, la conversation et le lexique.

 

 

Ce que j’aime :

  • Prononciation bien expliquée

  • Partie conversation avec diverses thématiques de la vie quotidienne, ainsi que des explications sur la vie polynésienne et des touches d’humour

  • Livre compact, pratique et clair

Ce que j’ai moins aimé :

  • Grammaire incomplète

  • Permet difficilement de construire ses propres phrases

  • Aurait besoin de davantage de phrases ou de lexiques dans certaines thématiques de la partie « conversation »

En bref, c’est un guide qui permet de faire ses premiers pas avec le vocabulaire et la grammaire tahitienne et un petit bijou pour de courts séjours en Polynésie.


Tahitien Ia ora na, Mirose Pia et Jacques Vernaudon

Paia-Mirose-Tahitien-Ia-Ora-Na

Tahitien Ia ora na est une méthode d’auto-apprentissage pour les débutants. Avec un livre et 4 CD audio, la méthode comporte 25 leçons basée sur l’écoute d’un texte, sa lecture, des explications de grammaire et des exercices liés à tout ce qui est appris dans la leçon. Il y a également une partie lexique et une partie rassemblant les questions et expressions courantes.

Disponible sur ce lien

Ce que j’ai aimé :

  • Méthode très bien construite où l’apprentissage du vocabulaire et de la grammaire est bien amenée

  • Textes audio en tahitien vivants et mettant en scène la vie de tous les jours

  • Exercices variés et efficaces

Ce que j’ai moins aimé :

  • Son prix

  • Explications de grammaire parfois difficiles à comprendre

  • Méthode longue

⇒ En bref, pour moi, c’est une méthode excellente qui convient aux personnes motivées, c’est un véritable investissement. La difficulté augmente en avançant dans le livre, ainsi que le temps passé sur chaque leçon. Mais le résultat final est bien présent.


Dictionnaires et autres livres

Lexique du tahitien contemporain, Yves Lemaître

Très bon dictionnaire, avec des indications de grammaire en préambule. Le lexique est actualisé et moderne. Ce dictionnaire est très facile d’utilisation. Il manque parfois certains mots, mais LE dictionnaire à avoir chez soi.


 

Dictionnaire langue tahitienne_TepanoJaussenDictionnaire de la langue tahitienne, Mgr Tepano Jaussen, 13e Edition

Dictionnaire plus complet que le précédent et enrichi d’un lexique pour les nouveaux mots ou les mots technique. Il y a néanmoins certains mots qui ne sont plus utilisés.

(NB : La 13e édition est de couleur rose).


 Lexiquethématique-Tome1-Académietahitienne-FarevanaaLexique thématique Tome 1, Académie tahitienne – Fare Vana’a

Lexique regroupant les thématiques diverses thématiques : animaux, coquillages, corps humain, couleurs, mathématiques, etc. Très complet. Recommandé pour ceux qui veulent écrire en tahitien, ou pour les enseignants.


E te mau tamarii-Ministère de l'éducation et de la culture_CRDPE te mau tamari’i, Ministère de l’Education et de la Culture – CRDP

Petit livre rassemblant des énoncés pour enseigner en tahitien aux enfants. Recommandé pour les enseignants mais aussi pour les personnes voulant apprendre des phrases utiles de tous les jours.


a-parau-tahiti-initiation-a-la-langue-tahitienne-Maiarii cadousteauA parau Tahiti, Initiation à la langue Tahitienne, Maiarii Cadousteau

Livre permettant d’acquérir un vocabulaire de base, ainsi que des connaissances en grammaire. Il est conseillé d’utiliser un manuel de grammaire en complément pour bien comprendre les constructions de phrases. Recommandé pour ceux qui veulent avoir une base de phrases courantes et du vocabulaire thématique à portée de main.


Dictionnaire en ligne, Académie tahitienne – Fare Vana’a

http://www.farevanaa.pf/dictionnaire.php


Cours

L’Université de Polynésie Française propose des cours de Tahitien en 3 niveaux permettant d’apprendre la langue de façon plus vivante. La formation se déroule en 30 heures de cours du soir, une fois par semaine (2h/semaine). Un diplôme de formation continue est reçu à l’issu de la formation et pour passer au niveau suivant. Très bon moyen d’apprendre le tahitien de façon plus facile et académique. J’ai beaucoup aimé l’approche de l’enseignante.

Voici les liens de l’Université de Polynésie Française :

Préparation à l’expression orale en tahitien – Niveau 1

Préparation à l’expression orale en tahitien – Niveau 2

Préparation à l’expression orale en tahitien – Niveau 3


Bien entendu, la liste des livres et formations n’est pas exhaustive car je n’ai pas testé toutes les ressources existantes. Je suis bien entendue ouverte à recevoir d’autres informations pour enrichir cet article.

Dans le prochain article, je vous livrerai l’autre façon d’apprendre le tahitien, qui est complémentaire à celle-ci.

Si tu as aimé cet article, clique sur j’aime et partage-le. Mauruuru !

Note : Je touche une petite commission si vous achetez certains livres présentés dans cet article. Si je vous recommande ces produits, c'est qu'ils m'ont vraiment aidé et je les recommanderais même à ma grand-mère. Si vous achetez via mon lien, ça me permet de continuer ce blog et vous en faire profiter. Merci :)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 pensées sur “Apprendre le tahitien”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *